Nouvelle philo: le Néo-existentialisme

Le Néo-existentialisme est la nouvelle pensée existentialiste voire le vrai existentialisme comme jamais il n'a été conçu jusqu'ici!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CAUSE ET RAISON :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jubil BOISSY
Admin
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : DAKAR
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: CAUSE ET RAISON :   Mar 19 Juin - 17:02

CAUSE ET RAISON : ( discussion avec les amis du site http://philoforum.fr ; sur le forum "EPISTEMOLOGIE")

Vous mes amis Cédric, PhilPhilo, Baruch et autres, vos discours ne tournent (et je crains que ce ne soit de façon stérile)qu’autour des concepts que sont « la cause et la raison » au moyen ou à travers la question « pourquoi. »

Seulement vous seriez-vous une fois demandés sur ce qui pousse la conscience à délaisser l’instant d’affirmation d’alors pour s’orienter ou orienter « son action » à la recherche de quelque chose d’invisible à nommer cause ou raison ?

Ne vous rendez-vous pas alors compte que l’on n’y voit rien d’autre qui y pousse la conscience si ce n’est que « la logique » c’est-à-dire le duo « Langage et Pensée ? »

Ne vous rendez-vous pas compte que la conscience, de ce fait, subit la violence de la part de ce duo qui ainsi la force à délaisser la « réalité », à l’oublier en quelques sortes pour un presque voyage de perdition dans un flou total mystifiant ?

N’est-ce pas là le soupçon ou calirvoyance de Nietzsche quand il parle « d’illusions mystifiantes » du métaphysicien ?

Ah ! Si et seulement si vous pouviez ne serait-ce que soupçonner la mystique ou suspecte raison d’être de phénomènes que sont le Langage et la Pensée ? (cf. les ouvrages sur le Néo-existentialisme )



Quelqu’un m’a une fois dit que lorsque l’humain se pose la question « pourquoi » qui débouche sur l’évocation ou l’allusion aux « causes et raisons », ce n’est pas que lui l’humain veut chercher à comprendre et connaître mais qu’il veut plutôt et ardemment parvenir à créer de lui-même quelque autre chose de semblable et de rival comme si intempestivement et par dépassement – comme s’il coomprenait celui-ci – il se satifaisait déjà pour ne plus en vouloir ce qui est là gratuitement en face de lui.

Sa prétendue connaissance à désirer et qu’il soit disant recherche ne traduit en fait qu’un prétexte pour parvenir au pouvoir qui lui permettrait d’accomplir son dessein on ne peut plus démesuré.

Et l’on peut de passage se réjouir pour dire que c’est bon que l’humain fasse preuve de dépassement de façon ardente et intempestive. Seulement il ne se rend pas compte qu’il en fait trop au point de tomber et demeurer dans le Mensonge et l’Illusion mystifiante.

Et cela ne démentirait pas Nietzsche qui voit déjà en son temps que dans le fond de tout l’élan fougueux des rationalistes et métaphysiciens l’œuvre même de la « volonté de puissance ».

Toujours est-il que l’on peut toujours se demander s’il est inutile de bouder la réalité, d’essayer de s’en sortir pour aller à la recherche des causes et raisons, et pourquoi cela serait inutile.

Et n’allez surtout pas croire que le Langage et la Pensée sont introduits dans le Monde, cette Réalité, par Dieu pour conduire le genre humain vers LUI, ce serait abérant et trop gratuit !

Bref ! Sur ce je vous reconduis aux ouvrages sur le Néo-existentialisme pour plus d’éclaircissement.

_________________
"L'Homme ne devrait plus vivre pour ne demeurer ni être tel, mais plutôt s'existentialiser pour devenir..."
Oui le Néo-existentialisme vient comme apparaissant aux antipodes de la nature pensante et anthropocentriste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://philo2007.forumsdediscussions.net
Jubil BOISSY
Admin
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : DAKAR
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: LA QUESTION DES CAUSES ET RAISONS   Mer 20 Juin - 12:45

Car sans le duo Langage et Pensée la conscience en soi ne saurait aucunement se soustraire un instant à la réalité existentielle.

Et lors même que la recherche des « causes et raisons » s’effectuerait par l’expérimentation force est de reconnaître que l’on ne pourra que constater la densité et la profondeur inépuisables de cette réalité existentielle, réalité existentielle que d’ailleurs la conscience ne peut saisir d’un bloc dans son ensemble.

Tout existant même doué de conscience ne peut être qu’un fouineur au sein de la réalité existentielle sans possibilité de distance par rapport à celle-ci.

_________________
"L'Homme ne devrait plus vivre pour ne demeurer ni être tel, mais plutôt s'existentialiser pour devenir..."
Oui le Néo-existentialisme vient comme apparaissant aux antipodes de la nature pensante et anthropocentriste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://philo2007.forumsdediscussions.net
 
CAUSE ET RAISON :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (2003) A tort ou à raison ovni l'émission de TF1 du lundi 13 janvier ( vers 22h30 )
» La panique comme véritable raison du secret ?
» La raison et les sens dans les motets jusqu'à J. Desprez
» Avoir raison, est-ce si important ?
» Pour quelle(s) raison(s) souhaite(ri)ez-vous vous reconvertir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle philo: le Néo-existentialisme :: dialogues et divers-
Sauter vers: