Nouvelle philo: le Néo-existentialisme

Le Néo-existentialisme est la nouvelle pensée existentialiste voire le vrai existentialisme comme jamais il n'a été conçu jusqu'ici!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 essai!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jubil BOISSY
Admin
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : DAKAR
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: essai!!!!   Sam 4 Aoû - 14:00

Qu’est-ce que comprendre et Comment comprendre ?

La notion ou concept de comprendre fait voir s’ouvrir deux voies à sens opposés donc à procédures différentes voire opposées.

L’une de ces procédures se traduit par le phénomène d’explication, d’interprétation et met en exergue et en relief la réalisation du « apprendre, du connaître » : c’est la voie ascendante.

Dans le champ néo-existentialiste cette voie se voit comme ne pouvant pas celui de la découverte concrète mais plutôt celui de la spéculation, de l’a priori donc celui de l’essence ; de ce fait cette voie inspire danger, crainte et perte.

En revanche l’autre voie ou procédure est celle du délaissement et du retour et met alors en exergue et en relief le doute et l’oubli méthodiques à la recherche et poursuite du soubassement qui soit au fin fond caché, ce soubassement originaire : c’est la voie du retour faite de découverte à dépasser et délaisser à la poursuite de l’ultime découverte concrète qui soit originaire.

C’est cette voie descendante qu’avaient tenté d’opérer Descartes et les phénoménologues mais en vain quant au résultat.

Cette seconde voie ne peut alors déboucher que sur du concret originaire c’est-à-dire que sur « l’existence » et non sur l’essence.

C’est donc l’expérience méthodique et méticuleuse de cette seconde voie qui a fait advenir la pensée néo-existentialiste avec jubil Boissy.

Le néo-existentialisme semble donc libérateur et psychologiquement curatif.

D’ailleurs la psychanalyse ne manquerait certainement pas d’y trouver un intérêt.

Si donc l’on trouve que le doute cartésien est une méthode originale qui s’inscrit dans le sens d’une démarche apodictique, alors l’on jugerait que le néo-existentialisme vient porter à la perfection cette démarche cartésienne.

Seulement les résultats ne pourraient pas être les mêmes et se surpasseraient forcément.



La vie et l’intérêt individuel :

En dessous de tout sévissent les exigences du corps, celles-ci formulent ainsi l’intérêt individuel ; et la réponse à ces exigences donc fait « la vie. »

Les exigences psychiques ou intellectuelles ne seraient alors qu’au service des exigences du corps et seraient chargées à se conformer ou à constituer des « centres d’intérêt »pour l’individu.

« La conservation du corps » serait dès lors à l’origine de la constitution du « groupe », de la société et du façonnage de la nature humaine en rendant possible l’institution ou constitution de ses bases ou « matériaux » (langage et Pensée).

Et cette conservation du corps aurait été une œuvre trop cultivée par le faible.

Et le tout devait déboucher sur l’anthropocentrisme exacerbé.

Le mythe, le bon sens, la morale, la religion, la raison relèvent tous donc de ces centres d’intérêt voire sont ces derniers-mêmes.

Ceux-ci ne sont pas censés mater ou annihiler les exigences corporelles mais plutôt censés, les remodeler, les réorienter pour rendre le corps plus fort selon le sens commun dans leurs limites internes et en adéquation à « leurs couleurs et atmosphère internes », et ce dans le plus grand souci de la conservation du corps.

Et c’est d’ailleurs dire que la conservation n’est pas une exigence du corps mais plutôt « un souci », or toute exigence du corps jaillit et s’affirme en deçà et par-delà le phénomène de « souci. »

C’est alors dire que le souci est une anomalie, une pathologie dans le corps tandis que le phénomène de centre d’intérêt demeure problématique pour l’individu dans sa singularité.

Ailleurs l’intelligence vue d’autrui traduirait ou relèverait des choix comme réponses de l’individu en adéquation au centre d’intérêt agréé explicitement ou tacitement.

En tout état de cause il demeure que l’individualisme ou la mise en avant soutenue des exigences corporelles et de la recherche de leurs réponses ou satisfactions demeure le moteur de la vie et la préoccupation majeure de société et de tout socialisme après le souci de la conservation du corps de l’individu.

D’ailleurs cette société et tout socialisme comptent beaucoup sur les percées et avancées de l’individu dans sa recherche ou préoccupation individuelle donc dans l’originalité des choix individuels des réponses à ses exigences corporelles pour renforcer leur capacité à eux la société et le socialisme pour et promouvoir la vie ou l’intérêt individuel dans les centres d’intérêt et promouvoir ces centres d’intérêt mêmes et promouvoir le souci de conservation du corps individuel.

L’on peut alors conclure que l’individualisme ou l’intérêt individuel est et demeure au cœur de tout développement humain ; il est et demeure le souci premier et dernier de toute société et de tout socialisme.

Le libéralisme serait d’ailleurs l’exaltation et l’exacerbation de cet individualisme.

Mais voici qu’accourt le néo-existentialisme pour démanteler toute cette construction individuo-socio-humaine en martelant et annihilant son socle et ses bases que sont le souci de conservation et le Langage et la Pensée.

Dès lors la vie va céder la place à l’existence, et tandis que cette vie était conditionnée par un certain « mode d’action » lui-même circonscrit dans les phénomènes comme le nature humaine et le temps, l’existence, elle, s’affirme comme l’agir qui fait un avec l’Animation pêle-mêle et perpétuelle voire éternelle du Monde.

Et l’humain s’avère incapable de soutenir une telle existence, pourtant c’est cette dernière que désire poursuivre le corps dans ses exigences aveugles et pures.

_________________
"L'Homme ne devrait plus vivre pour ne demeurer ni être tel, mais plutôt s'existentialiser pour devenir..."
Oui le Néo-existentialisme vient comme apparaissant aux antipodes de la nature pensante et anthropocentriste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://philo2007.forumsdediscussions.net
 
essai!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» essai NGC6960 ST8300C
» Essai?
» Galop d'essai
» Galop d'essai civil des biens
» M57 - Essai suivi EQ6 avec C8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle philo: le Néo-existentialisme :: dialogues et divers :: Qu'en dites-vous?-
Sauter vers: